Valeurs, inspirations, actions

Tout excès a ses limites

Au niveau informatique : plus nous trouvons des antivirus, plus les attaques sont virulentes.
Au niveau pesticides : plus les produits augmentent sur le marché, plus les insectes sont résistants.
Au niveau humain : plus nous refoulons la colère ou la frustration, plus le mal-être augmente
Soyons prudents, parce que : "plus on résiste, plus ça persiste"
le trop est l'ennemi du bien, et tout excès atteint un seuil de rupture.

Le pouvoir des mots (linguistique)

Je vous propose une autre technique P.N.L. (les opérateurs modaux - méta-modèle linguistique)
Installez-vous sur une chaise en prenant de quoi noter. Choisissez une activité banale, du style "aller acheter des fleurs".

Version 1 :
A voix haute, vous allez prononcer l'expression "je dois aller acheter des fleurs".
Quel est votre ressenti ? sensation ? Notez cela.
Passez au verbe suivant : "je voudrais aller acheter des fleurs". Ressentis ?
continuez avec j'aimerais, je peux, je veux, je vais ...
Que constatez-vous ?

Version 2 :
A voix haute, dites "je dois aller acheter des fleurs" et "je veux aller acheter des fleurs".
Comparez les 2 ressentis ? sensation ? Notez cela.
Passez à deux autres verbes : "j'ai envie d'aller acheter des fleurs" et "il faut que j'aille acheter des fleurs"
Quel est votre constat ?

Cette application permet de comprendre la relation entre les mots et notre ressenti.
Si nous changeons de verbe, notre ressenti se transforme.
L'exemple permet de ressentir la nuance entre un devoir (pression) et un pouvoir (libération).

Devoir - Nécessité - Désir - Pouvoir

L'idée n'est pas de supprimer tous les "devoirs".
Mais si votre bilan hebdomadaire comporte trop de contraintes,
alors logiquement, la motivation disparait.

Si on pratique un art martial, on apprend d'abord à esquiver, à se déplacer, à modéliser des techniques.
Ce n'est qu'après des années de pratique, qu'on parvient à se focaliser sur la respiration (et le chi).

La maitrise s'acquière avec l'entrainement

Il en est de même pour les émotions : les blocages créent des tensions intérieures/extérieures.
L'excès d'émotions retenues peut se transformer en symptôme, en poids, en dépression ou en burn-out.
A l'inverse, si on accepte l'émotion, on l'apprivoise, on la canalise, on la transcende.
Et là, on devient un alchimiste énergétique capable de transformer l'émotion en POUVOIR.

Pouvoir, impuissance et influences

Toute entité (personne, entreprise) a des potentialités et des limites.
Travailler sur ses zones de confort offre l'occasion de se reconnecter à son pouvoir intérieur".
Il est également judicieux de réfléchir :

"A qui je laisse le pouvoir de m'influencer" ? - Quels sont les contextes, les missions, les mots qui me déstabilisent ?
Quels sont les ingrédients et ressources indispensables à mon équilibre ?

Pouvoir, potentiel, possibles - impuissance, abus de pouvoir, contre-pouvoir- je pourrais développer longuement ce thème. Mais s'il vous intéresse, c'est ce que nous pourrons faire ensemble, avec des situations concrètes.

photo